Le 9 octobre 2018, à l’initiative du coordinateur  du GIP Recia Mourad Bennaceur, le réseau des médiateurs numériques et des animateurs multimedia WebOCentre s’est retrouvé au CRIJ Centre- Val de Loire.

L’objectif partagé: co-construire  les biens communs des Espaces Publics Numériques , c’est à dire un ensemble de  “ressources partagées sur un serveur mutualisé entre l’ensemble des médiateurs numériques”.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre de la stratégie nationale pour un numérique inclusif.

Pour préparer ce hackathon, plusieurs biens communs avaient été pré-identifiés par la communauté WebOCentre:

  • Legal Box: les biens communs de l’accès au droit des Espaces Publics Numériques

En partenariat avec Droits Quotidiens.fr , l’objectif est d’initier  une Legal Box pour répondre à l’ensemble des problématiques juridiques rencontrées par les médiateurs numériques.

  • CartoParty: les biens communs pour des solutions cartographiques mutualisées

Il s’agit de proposer les outils nécessaires au référencement national des structures  d’accompagnement ainsi que de nouvelles solutions de mise en visibilité et de valorisation de ces dernières  par de solutions de cartographie mutualisée. Il s’agit également de contribuer à la base adresse nationale pour les données des EPN et de produire des jeux de données à verser sus data.gouv.fr

 

Pour contributeur à la stratégie nationale de l’inclusion numérique, il s’agit de proposer les outils nécessaires pour recenser et valider les critères de professionnalisation de la filière de médiation numérique à partir de l’état des lieux des certifications et formations existantes et des attentes en matière de formation, de valorisation des compétences et d’offre des parcours professionnels dynamiques pour les acteurs de la médiation numérique et sociale’  Il s’agira notamment de travailler sur un cas d’usage à partir de la certification des compétences ‘’gestion des données personnelles’’ des utilisateurs.

Pour contributeur à la stratégie nationale de l’inclusion numérique,  il s’agit de favoriser l’usage des solutions existantes pour les démarches en ligne.